chantalcarrel.com
 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Chute de pierres
 
Vign_20130612090416690_0001

PUNKS

Ce sont de gros rochers posés sur une langue de gazon, le long du terrain de jeu de Meyrin, en bordure de route. Chantal Carrel les a habillés de bandes de caoutchouc noir. Un système de longues tiges de métal filetées permet de les tenir attachées les uns aux autres tout en les tendant au maximum sur les aspérités de la pierre.
La taille des blocs, leur aspect mal dégrossi,la noirceur et les découpes des bandes de caoutchouc, enfin l'environnement urbain des grands ensembles de cette cité de banlieue font penser à une bande de punks échoués sur l'herbe.
Il y a quelques années, le mouvement punk a utilisé l'outrance verbale, vestimentaire, l'usage paroxystique du bruit, de l'alcool, moins souvent de la drogue, pour mettre à jour l'énorme potentiel de violence calme, rentrée, institutionnelle que la société faisait peser sur la jeunesse des quartiers pauvres des grandes villes. Chantal Carrel agit de façon similaire: son habillage des blocs rocheux vise à ramener à la surface l'extrême tension, le potentiel énergique imposant qui les habitent. Il y a fort à parier que, ce faisant, elle n'a pas manqué de saisir la dimension politique dont son travail était porteur, et que l'occasion d'une exposition en extérieur, dans les rues de Meyrin, permettait de souligner.

F.-Y. Morin / in Chantal Carrel, Sculpture
© 2013
Créer un site avec WebSelf